Institut Ramon LLull

Raül-David Martínez
paris@llull.cat
50, rue Saint-Ferdinand
75017 PARIS, France
Tel. +33 142 66 02 45

L'Institut Ramon Llull a pour objectif la diffusion de la langue catalane et de sa culture sous toutes ses formes et moyens d'expression. L'Institut Ramon Llull est un consortium composé de la Generalitat (Gouvernement) de Catalogne, du Gouvernement des îles Baléares et de la Mairie de Barcelone.

50e anniversaire de la publication en français de « La place du Diamant » de Mercè Rodoreda

Littérature.  En ligne, 26/05/2021

A l’occasion du 50e anniversaire de la publication en français du roman le plus emblématique et international de Mercè Rodoreda, les délégations du Gouvernement de Catalogne en France et en Suisse rendent hommage à l’écrivaine à travers le documentaire Mercè Rodoreda, un témoin littéraire de l’exil. L’écrivaine catalane a vécu en exil à Paris et à Genève, ville où elle a écrit La place du Diamant.




Le 26 mai marque le 50e anniversaire de la publication de la traduction française du roman de Mercè Rodoreda, La place du Diamant, aux Éditions Gallimard en 1971. Écrit originairement en 1962, l’ouvrage traduit par Bernard Lesfargues raconte le parcours vital de Natàlia, jeune fille barcelonaise ballotée par les évènements historiques: la guerre civile, les années noires qui suivent la victoire du franquisme, mais aussi par l'emprise de l'homme qui remplace son nom par celui de "Colometa", tel un pigeon docile mais qui rêve en réalité d'une liberté qui disparait de partout.

En janvier 1939, à quelques mois de la défaite des républicains pendant la guerre civile, Mercè Rodoreda prend le chemin de l'exil pour éviter les represailles des vainqueurs à cause de son engagement en tant qu'intellectuelle catalane et républicaine. Paris et Genève ont été les deux principales villes qui ont accueilli Rodoreda durant un exil qui se prolongéa jusqu’en1972 et qui fut la période où elle écrivit la plupart de son oeuvre. Le documentaire Mercè Rodoreda, un témoin littéraire de l’exil, aborde les rapports qu’entretenait l'auteure avec les trois villes qui ont marqué sa vie : Barcelona, Paris et Genève.

Réalisé à la Fundació Mercè Rodoreda, le documentaire visite les espaces les plus représentatifs de l’exil de l’auteure catalane et souligne l’importance de son œuvre tant au niveau national qu’international. Maria Bohigas, éditrice et traductrice, et Carme Arnau, docteure en philologie catalane et auteure d'une biographie de Rodoreda  conduisent le spectateur à travers l’univers et les paysages des trois villes.

A sa mort, Mercè Rodoreda a legué la totalité de la propriété intellectuelle de ses ouvrages à l’Institut d’Études Catalanes, qui en 1992 créa la Fondation Mercè Rodoreda pour conserver, étudier et diffuser l’œuvre de la romancière.

 

Mercè Rodoreda, un témoin littéraire de l’exil

Cliquez sur le titre pour visualiser le documentaire.

50e anniversaire de la publication en français de La place du Diamant

Fundació Mercè Rodoreda

Délégations du Gouvernement de Catalogne en France et en Suisse

 

 

    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona

Ce site n’utilise que des cookies de séance à des fins techniques et analytiques. Il ne recueille ni ne cède de données à caractère personnel sans le consentement des utilisateurs. Il utilise également des cookies de tiers à des fins statistiques. Pour plus obtenir plus d’information ou pour les administrer ou vous y opposer, veuillez cliquer sur « + Info ».