Institut Ramon LLull

Raül-David Martínez
paris@llull.cat
50, rue Saint-Ferdinand
75017 PARIS, France
Tel. +33 142 66 02 45

L'Institut Ramon Llull a pour objectif la diffusion de la langue catalane et de sa culture sous toutes ses formes et moyens d'expression. L'Institut Ramon Llull est un consortium composé de la Generalitat (Gouvernement) de Catalogne, du Gouvernement des îles Baléares et de la Mairie de Barcelone.

Vicenç Pagès participe à la Nuit de la littérature 2021 du FICEP aux côtés d'autres 18 auteur.e.s de plusieurs pays

Littérature.  En ligne, 27/04/2021

À l’occasion de la 9e édition de la Nuit de la littérature du Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris, l’Institut Ramon Llull présente avec la comédienne Morgane Lombard une lecture de l’ouvrage Lettre à la reine d’Angleterre (Balzac éditeur, 2020) de Vicenç Pagès Jordà, traduit du catalan par Marie Costa. Au lieu d’une balade littéraire internationale dans un quartier de Paris comme jusqu’en 2019, la Nuit de la littérature propose pour la deuxième année consécutive un voyage littéraire sans sortir de la maison autour des œuvres de 19 auteur.e.s invité.e.s par 17 instituts culturels différents, juste en accédant sur le site Internet du FICEP dès 18h le soir du samedi 29 mai.




La Nuit de la littérature

La Nuit de la littérature a ses origines à Prague, en République tchèque, en 2006. Depuis 2012, le FICEP - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris, organise la Nuit de la littérature dans un quartier parisien différent chaque année. Le projet a été exporté avec le même succès dans de nombreuses villes en Europe et se déroule normalement entre mai et juin à Amsterdam, Berlin, Dublin, Milan, Sofia, Vienne ou encore Stockholm, par exemple. En 2021, pour la deuxième année consécutive, il n’y aura pas de rencontre entre auteurs, comédiens et traducteurs dans un quartier de Paris, mais ils inviteront les lecteurs à vivre une belle soirée littéraire à la maison.

Au programme : Pierre Jarawan - Allemagne / Carolina Schutti - Autriche / Maud Joiret - Belgique francophone / Mireille Gagné - Canada / Vicenç Pagès - Catalogne / Anne Cathrine Bomann - Danemark / Indrek Koff - Estonie / Paul Nirvanas, Minos Efstathiadis et Christos Markogiannakis - Grèce / Caoilinn Hughes - Irlande / Emanuele Trevi - Italie / Alvydas Šlepikas - Lituanie / Fabienne Faust - Luxembourg / Marianne Lohse - Pologne / Dulce Maria Cardoso - Portugal / Jáchym Topol - République Tchèque / Stina Stoor - Suède / Chi Ta-wei - Taiwan.

Dès 18h, le soir du samedi 29 mai, les vidéos présentant une introduction des auteur.e.s, une lecture en français de passages des œuvres choisies et de brefs entretienes avec les auteur.e.s seront mises en ligne sur le site et le YouTube du FICEP toutes les 20 minutes.

 

Lettre à la Reine d’Angleterre (Balzac éditeur, 2020)

À fin du XXe siècle, Joan Ferrer revient sur sa très longue vie et expose les faits qui l’ont condamné à une peine aussi dure qu’injuste dans une lettre adressée à la Reine d’Angleterre.

Après avoir bourlingué à travers les siècles du Moyen Âge aux abords du troisième millénaire, l’auteur relate dans sa lettre les multiples vicissitudes qu’il a vécues. Il aura pratiqué tous les vices et connus tous les plaisirs, fréquenté palais et salons, rencontré des sages et des hommes de pouvoir, aimé de nombreuses femmes qui se seront exprimées dans de nombreuses langues à travers de nombreux pays.

« Une succession d’erreurs funestes m’a relégué dans une prison haute sécurité de votre royaume. Je vous écris ces lignes du fond de mon désespoir pour que vous puissiez envisager la possibilité d’intercéder en ma faveur. Je reconnais que j’ai eu une vie singulière. J’ose vous demander, je vous en prie, de ne pas abandonner la lecture de ces pages, mue par un sentiment d’incrédulité tout à fait logique. Tout ce que j’ai écrit est aussi certain que le double mur qui entoure cette prison : celui que l’État a érigé et celui que ma propre inconscience a bâti autour de moi. Je vous expose ci-après les raisons qui m’ont condamné à cette situation, qui a malheureusement déjà fait l’objet d’une sentence ferme. »

Vicenç Pagès

Né à Figueres, Vicenç Pagès est écrivain et critique littéraire. Il est également professeur de langue et d’esthétique. Il a cultivé la nouvelle, le roman et l’essai, et son travail a été distingué par différents prix prestigieux, comme le prix Sant Jordi du roman en 2013 ou le Prix national de littérature de la Generalitat de Catalogne en 2014. Son œuvre la plus connue est El món d’Horaci, publié en 1995, un roman à mi-chemin entre fiction et essais créatifs. Deux ans plus tard, le livre Lettre à la reine d’Angleterre voit le jour, un autre de ses succès quel nous retrouvons cette année à l’occasion de sa traduction en français.

 

Nuit de la littérature - FICEP

Lettre à la reine d'Angleterre, de Vicenç Pagès Jordà, traduit par Marie Costa et 18 autre titres d'autres auteurs

Lecture du texte de Pagès par Morgane Lombard

Samedi 29 mai dès 18h

 

    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona

Ce site n’utilise que des cookies de séance à des fins techniques et analytiques. Il ne recueille ni ne cède de données à caractère personnel sans le consentement des utilisateurs. Il utilise également des cookies de tiers à des fins statistiques. Pour plus obtenir plus d’information ou pour les administrer ou vous y opposer, veuillez cliquer sur « + Info ».