Institut Ramon LLull

CA
EN
ES

Menú

Raül-David Martínez
paris@llull.cat
50, rue Saint-Ferdinand
75017 PARIS, France
Tel. +33 142 66 02 45

L'Institut Ramon Llull a pour objectif la diffusion de la langue catalane et de sa culture sous toutes ses formes et moyens d'expression. L'Institut Ramon Llull est un consortium composé de la Generalitat (Gouvernement) de Catalogne, du Gouvernement des îles Baléares et de la Mairie de Barcelone.

La dramaturge Helena Tornero participera à l'université d'été de La Mousson d’été 2020, qui accueillera aussi la lecture d'une pièce de Joan Yago

Arts de la scène.  Pont-à-Mousson,  30/06/2020

Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles, de Joan Yago, en traduction française de Laurent Gallardo, sera mise en scène par le collectif Le Grand Cerf Bleu aux Rencontres théâtrales internationales La Mousson d’été. La dramaturge Helena Tornero y animera des ateliers du 21 au 27 août dans le dispositif de l’Université d’été.




Fondée en 1995 par Michel Didym, le festival La Mousson d’été constitue l’un des événements européens majeurs pour la découverte, la formation et la promotion des nouvelles écritures dramatiques. Pendant sept jours, l’Abbaye des Prémontrés en Lorraine s’ouvre aux auteurs dramatiques, aux metteurs en scène, aux universitaires, aux comédiens et au public pour venir écouter le théâtre d’aujourd’hui. C’est autour de lectures, de mises en espace (textes inédits ou traduits pour la première fois en français), de conversations et de spectacles que la Mousson d’été organise ce terrain de rencontres. Dans le cadre du festival, un dispositif pédagogique est organisé, offrant à 75 personnes l’opportunité d’une formation sur les nouvelles écritures du théâtre dans une atmosphère conviviale. Les ateliers de recherche-action de l’Université d’été permettent à ses participants de se retrouver au carrefour des écritures théâtrales, pour mieux les explorer, tout en rencontrant les auteurs et les artistes qui font la création d’aujourd’hui.

Helena Tornero fait partie cette année 2020 de l’équipe de cinq professeurs qui animent les ateliers d’écriture théâtrale, aux cotés de Joseph Danan, Nathalie Fillion, Pascale Henry et Jean-Pierre Ryngaert, qui est chargé en plus de la direction pédagogique. Tornero est autrice, metteure en scène et traductrice pour le théâtre et enseigne l’écriture et la littérature dramaturgiques à la Sala Becket, l’Institut del Teatre, Eòlia ESAD et au Col·legi del teatre. Diplômée en mise en scène et dramaturgie à l’Institut du théâtre de Barcelone, elle s’est formée à l’écriture théâtrale aux côtés de Carles Batlle, Sergi Belbel, Enzo Cormann, José Sanchis Sinisterra et Rafael Spregelburd. Elle a également traduit en espagnol et catalan des pièces d’Evelyne de la Chenelière, Michel Marc Bouchard, Fabrice Melquiot et Paula Vogel. Parmi ces œuvres, on peut citer El Vals de la Garrafa (Prix Joan Santamaria, 2002), Submergir-se en l’aigua (Prix SGAE 2007), De música i d’homes (Tantarantana, 2009), Apatxes (Prix de Théâtre 14 d’Abril, 2009), You’re pretty and I’m drunk (Teatre Lliure, 2011), Búnquer (Festival Grec, 2013), Love & fascism (Festival de Théâtre d’Istanbul, 2014) et Kalimat (2016).

Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles fera partie de la programmation de l’après-midi, composé de mises en espace, conversations et spectacles. Le collectif Le Grand Cerf Bleu mettra en espace le texte de Joan Yago traduit du catalan par Laurent Gallardo. Dans cette pièce, l'auteur délaisse délibérément l'intrigue au profit d'une organisation minimaliste de la matière dramatique : comme le titre l'indique, chacune des cinq scènes de la pièce prend la forme d'un entretien avec une femme dont l'existence s'avère hors du commun. Par exemple Glenna Pfender, dont la peau est devenu bleue à cause d’une addiction aux dérivés chimiques ou la manequin Natalia Yaroslavna, qui a modifié son corps jusqu’à s’être transformé en replique humaine de Barbie.

La pièce rappelle à bien des égards les Conversationals portraits de Truman Capote. On y retrouve une sensibilité semblable qui échappe à tout jugement moral. La différence dont autrui est porteur devient alors, pour Joan Yago, le miroir déformant où se reflète notre propre différence. L’œuvre nous invite ainsi à ausculter les paradoxes dont nous sommes, nous-mêmes, pétris et qui, ce faisant, nous rendent sensibles à la différence d’autrui. 

La Mousson d'été  a accueilli par le passé de nombreuses lectures de dramaturges catalans tels que Josep Maria Miró et Carles Batlle. En 2019 elle a présenté la pièce Comme une chienne dans une friche, de Clàudia Cedó.

    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona