Institut Ramon LLull

CA
EN
ES

Menú

Raül-David Martínez
paris@llull.cat
50, rue Saint-Ferdinand
75017 PARIS, France
Tel. +33 142 66 02 45

L'Institut Ramon Llull a pour objectif la diffusion de la langue catalane et de sa culture sous toutes ses formes et moyens d'expression. L'Institut Ramon Llull est un consortium composé de la Generalitat (Gouvernement) de Catalogne, du Gouvernement des îles Baléares et de la Mairie de Barcelone.

Balzac éditeur publie trois ouvrages d'auteurs catalans, Ignasi Fortuny, Rafael Vallbona et Vicenç Pagès

Littérature.  France,  13/06/2020
COMUNICACIÓ

La maison d’édition de Baixàs vient de publier De la Catalogne Nord à la Catalogne Sud. Histoire d'une famille transfrontalière, d'Ignasi Fortuny, et annonce pour la rentrée littéraire du mois d'août la parution de deux autres romans d'auteurs catalans, La Maison sur la frontière de Rafael Vallbona et Lettre à la reine d’Angleterre de Vicenç Pagès, ces deux derniers traduits par Marie Costa. Ce sont trois ouvrages marqués par la fuite du temps et par l'histoire des différents paysages décrits. Dans La Maison sur la frontière, Vallbona fait voyager le lecteur vers le passé en le rapprochant de l’histoire de la Cerdagne à travers la famille Grau, propriétaire d’un hôtel frontalier. Dans Lettre à la reine d’Angleterre, Pagès revient sur la vie millénaire de Joan Ferrer grâce à lettre que le protagoniste adresse à la monarque anglaise, en lui découvrant les vicissitudes de sa vie et l’intention de cette correspondance inusuelle. Dans De la Catalogne Nord à la Catalogne Sud. Histoire d'une famille transfrontalière, Fortuny confronte constamment la mémoire de sa famille et les faits historiques permettant au lecteur de mieux comprendre les pays qu’il décrit des débuts du XXe siècle et jusqu'a l'actualité.




De la Catalogne Nord à la Catalogne Sud. Histoire d'une famille transfrontalière, d’Ignasi Fortuny Ribas

À travers le vécu intense de trois générations de sa famille, lgnasi Fortuny explique une période convulse de l’histoire de la Catalogne et de la France, le XXe siècle. Des anecdotes curieuses et variés de la vie de son grand-père, médecin barcelonais, son père, entrepreneur du commerce catalan, et lui-même, juriste installé entre Paris et Barcelone, rapprochent le lecteur de certains faits transcendants produits entre la fin du XIXe siècle et l’actualité. L’on y retrouve des scènes d’hôpitaux de guerre à Barcelone, des moments d’affaires commerciales avec Paul Ricard, l’inventeur du Pastis, ou des récits de l’exile, de la Résistance et d’engagement politique. De la Catalogne Nord à la Catalogne Sud. Histoire d'une famille transfrontalière est la version française que Fortuny à écrit de son ouvrage publié en catalan par Pagès Editors en 2016, où il explique aussi comment il vit sa double identité transfrontalière.

Ignasi Fortuny Ribas est né à Barcelone en 1950. En 1970 il part étudier Droit et Histoire à Perpinyà et plus tard à Paris. Depuis sa période d’étudiant, Ignasi Fortuny s’intéresse aussi à la politique. Il fonde Esquerra Catalana dels Treballadors et est membre du PSAN. Après avoir obtenu son diplôme à Paris, il part travailler aux États-Unis et retourne plus tard à Barcelone où il fonde l’association Tramuntana de nord-catalans et la Délégation de la Ville de Perpinyà. Avocat aux barreaux de Paris et de Barcelone, Ignasi Fortuny est juriste spécialisé en droit des affaires mais aussi constitutionnel, et passionné d’histoire. Il vit actuellement à Paris, et il est coordinateur de l’Assemblée Nationale Catalane en France.

 

La Maison sur la Frontière, de Rafael Vallbona

La maison de la frontière est un établissement situé dans le quartier de la douane de Puigcerdà, au beau milieu de la frontière entre la France et l’Espagne sur le plateau cerdan. Depuis 1882, quand deux Cerdans l’ont acheté pour y installer un hôtel, il appartient à la famille Grau. Le jour de sa retraite, Carme repasse la vie de sa famille —de ses arrière-grands-parents jusqu’à ses propres enfants— et se souvient sans nostalgie de l’histoire de cette maison sur la frontière. Lieu de passage où se sont croisés de nombreux destins au cœur de ce paysage imposant, elle a été témoin des épisodes les plus remarquables et transformateurs de la Cerdagne et de tout le pays depuis la fin du dix-neuvième siècle. Depuis les derniers soubresauts carlistes, en passant par la Semaine tragique, la guerre civile et l'après-guerre jusqu’à l’apogée du tourisme et le percement du tunnel du Cadí. À partir d’une reconstruction historique qui joue entre réalité et fiction, Rafael Vallbona nous propose une fresque du XXe siècle à partir du vécu de cinq générations d’une famille cerdane. Un roman qui maintient l’intrigue et l’émotion autour d’un territoire périphérique et des personnages qui ont laissé leur empreinte dans l’histoire.

Rafael Vallbona est né à Barcelone en 1960. Il est journaliste, écrivain et aussi scénariste pour la radio et la télévision. En tant que journaliste, il collabore en autre à El Punt. Une sélection de ses articles a été recueillie dans Riure à Barcelona (1990). Il est aussi professeur à la faculté de communication Blanquerna de l’Université Ramon Llull de Barcelone. Il est l'auteur d’une cinquantaine de livres de fiction, non fiction, recueils de poèmes et livres de voyages, qui ont reçu de très nombreux prix littéraires. C'est sa première traduction en français.

 

Lettre à la reine d’Angleterre, de Vicenç Pagès

Joan Ferrer revient sur sa longue vie de près de 1000 ans et expose les faits qui l’ont condamné à une peine aussi dure qu’injuste. Pour cela il écrit une lettre à la reine d’Angleterre. L’auteur de cette lettre aura vécu toute une série de vicissitudes, depuis le Moyen Âge jusqu’aux abords du troisième millénaire. Il aura pratiqué tous les vices et connu tous les plaisirs. Il aura fréquenté des palais et des salons, aura rencontré des sages et des hommes de pouvoir, aura aimé de nombreuses femmes qui lui ont parlé dans maintes langues à travers un grand nombre de pays. Aujourd’hui, après avoir bourlingué à travers les siècles, il écrit une lettre à sa Majesté la Reine sans pourtant demander sa clémence.

Vicenç Pagès, né en 1963 à Figueres, est écrivain et critique littéraire. Il est également professeur de langue et d’esthétique. Auteur d’une œuvre ambitieuse, qui comprend surtout des recueils de contes et des romans. C’est en 1997 qu’il publie son premier livre à succès, Carta a la reina d’Anglaterra (Lettre à la reine d’Angleterre), qui lui vaut aujourd'hui sa première traduction en français. Parmi ces œuvres les plus connues, l’on retrouve La felicitat no és completa (2003) et Els jugadors de whist (2010). En 2013 il a remporté le prix Sant Jordi du roman pour Dies de frontera et en 2014 il a remporté le Prix national de littérature de la Generalitat.

 

 

 

    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona