Institut Ramon LLull

Raül-David Martínez
paris@llull.cat
50, rue Saint-Ferdinand
75017 PARIS, France
Tel. +33 142 66 02 45

L'Institut Ramon Llull a pour objectif la diffusion de la langue catalane et de sa culture sous toutes ses formes et moyens d'expression. L'Institut Ramon Llull est un consortium composé de la Generalitat (Gouvernement) de Catalogne, du Gouvernement des îles Baléares et de la Mairie de Barcelone.

Le projet « Perdre la tête (Idoles) » conduit par Pedro Azara représente la Catalogne à la Biennale de Venise

Venise, 11/05/2019

Le pavillon catalan porté par l’institut Ramon Llull aux Eventi Collaterali de la biennale d’art contemporain de Venise accueille pour sa sixième édition une proposition transdisciplinaire avec les artistes Marcel Borràs, David Bestué et Albert García-Alzórriz, en collaboration avec la documentariste Dolors Magallón et sous la supervision de l’architecte et professeur d’Esthétique Pedro Azara. Ouverture le 11 mai aux Cantieri Navali.




Pour sa 58e édition, la Biennale de Venise, l’une des plus prestigieuses manifestations artistiques d’urope, prend l’intitulé May You Live In Interesting Times, d’après le faux proverbe asiatique qui évoque l’incertain, la crise et le désordre. « Un moment intéressant » comme celui qu’on vit aujourd’hui, dit le commissaire de cette nouvelle édition, Ralph Rugoff, directeur de la Hayward Gallery à Londres.

 

Pour sa participation bien consolidée aux Eventi Collaterali, l’Institut Ramon Llull a nommé un comité d’experts chargé de choisir le projet qui représentera la Catalogne à la Biennale. Il été formé par l’artiste Dora Garcia, João Fernandes -sous-directeur du Museo Nacional de Arte Reina Sofía, Carles Guerra -directeur de la Fundació Tapies- et Cèlia del Diego, critique d’art et directrice du Centre d’Art la Panera.

 

Perdre el cap (Ídols) est un projet intégré par des artistes -David Bestué, Marcel Borràs, Albert Garcia-Alzórriz-, des architectes –Tiziano Schürch- et des documentaristes -Dolors Magallón, etc.

Le comité a voulu souligner la richesse conceptuelle du projet spécialement conçu pour le contexte de Venise, sa composition intergénérationnelle et son caractère transdisciplinaire.

 

Le commisaire Pedro Azara est né à Bois-Colombes en 1955. Docteur en architecture, il a été commissaire de nombreuses expositions, telles que « Les cases de l'ànima » (CCCB, ​​1997), « L'última mirada » (MACBA, ​​1997), « Abans del diluvi. Mesopotàmia3500-2100 aC » (CaixaForum, Barcelone, ​​2012), « Ciutat del miratge: Bagdad, de Wright a Venturi » (COAC, Casa Àrab, Center of Architecture, Society of Architects, Riwad Biennale, Barcelone, ​​Madrid, Boston, New York et Ramallah, 2008- 2012), « Mediterráneo. Del mito a la razón » (CaixaForum, Barcelone, ​​Madrid, 2014), « From Ancient to Modern. Archaeology and Aesthetics » (ISAW, New York, 2015) et « Sumeria y el paradigma moderno » (Fundació Joan Miró, Barcelone, 2017-2018).

Azara est auteur de plusieurs études : Imagen y Olvido. El arte como engaño en la filosofia de Platón (Siruela, Madrid, 1995) ou Castillos en el aire. Mito y arquitectura en Occidente (Editorial Gustavo Gili, Barcelona, ​​2002). Il a participé à plusieurs expéditions archéologiques en Syrie et en Iraq.

 

Exposition Catalonia in Venice _To Lose Your Head (Idols)

 

Présentation à Barcelone, le 8 avril à 13h

À l’Institut Ramon Llull (Palau Baró de Quadras, Av. Diagonal 373

 

Présentation à Venise lors de la Biennale le 11 mai 2019

À Cantieri Navali, Castello, 40 (Calle Quintavalle)

    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona

Ce site n’utilise que des cookies de séance à des fins techniques et analytiques. Il ne recueille ni ne cède de données à caractère personnel sans le consentement des utilisateurs. Il utilise également des cookies de tiers à des fins statistiques. Pour plus obtenir plus d’information ou pour les administrer ou vous y opposer, veuillez cliquer sur « + Info ».